100 jours pour changer d'avis
Payez en 4 fois (de 150€ à 1000€)
Commandé avant 14h : livré le lendemain
9,7/10
Téléphone : 04 73 26 98 47

Ski de randonnée sans fixation

Pourquoi acheter des skis de randonnée nus sans fixation chez Glisshop ?

Nous sélectionnons les meilleurs marques et modèles de skis pour toutes les pratiques de randonnée : approche, rando, freerando. Vous possédez déjà les fixations adaptées à votre pratique ? Glisshop vous offre un large choix de skis de randos nus, pour vous permettre de créer votre équipement sur mesure. N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour vérifier la compatibilité de votre matériel avec nos produits : gabarit, type de pratique, valeurs de déclenchement, largeur du frein. Découvrez dès à présent notre selection complète de ski de rando de marque Armada, Atomic, Black Crows, Black Diamond, Blizzard, Dynafit, Dynastar, Elan, Faction, Fischer, K2, Movement, Rossignol, Salomon, Scott, Skitrab, Stockli, Volkl, Zag

(=showDesc ? 'Lire moins' : 'Lire la suite' =)
Filtres
Critères choisis Tout effacer De (= facet.parameters.minFilter | rbsFormatPrice:blockData.contextData.currencyCode =) à (= facet.parameters.maxFilter | rbsFormatPrice:blockData.contextData.currencyCode =) (=value.title=)

Le ski de randonnée : un sport en pleine renaissance

La plus vieille représentation connue de l’Homme à skis remonte à 4000 ans, sur des peintures rupestres découvertes en Norvège. Ce qui ne fait du ski tel qu’on se l’imagine, largement orienté sport et loisir entre remontées mécaniques et pistes damées, qu’une facette extrêmement récente d’une pratique presque vieille comme le monde, d’abord destinée à transporter les Hommes. Et pourtant, malgré son jeune âge, le ski alpin a presque immédiatement renvoyé le ski de randonnée (aussi appelé ski de montagne ou ski-alpinisme selon son niveau de technique), au rang de pratique désuète et marginale, lubie d’un public au profil “écolo-babacool” certain et assumé.

Pas assez “in”, un peu trop élitiste du fait de la bonne condition physique qu’il nécessite pour venir à bout des dénivelés,le ski de randonnée a longtemps été raillé et sous-estimé. Mais l’ancrage des problématiques environnementales dans les préoccupations sociales lui redonne aujourd’hui la visibilité qu’il mérite : le ski de randonnée devient un marqueur de l’engagement des skieurs en matière de protection de la montagne. Pas de remontées mécaniques, pas d’exploitation du domaine skiable : le ski de rando défend une position distante du mercantilisme qui colle à la peau des sports d’hiver, et s’adresse aujourd’hui à tous les amoureux de la nature désireux de renouer avec les grands espaces et les pentes vierges.

Rando, Freerando ou Approche?

Avec l’essor de la discipline, on découvre ou redécouvre des manières différentes de pratiquer le ski de randonnée et notamment :

La rando :

La forme originelle de la discipline. Avant la descente, c’est le plaisir (et l’effort!) de la montée que cherchent les randonneurs. Le ski de randonnée, tel qu’il est décrit par ses aficionados, se pratique dans un esprit de communion avec la nature, nécessite de bonnes connaissances du milieu (météo, nivologie, manteau neigeux, orientation...), et utilise du matériel le plus léger possible pour permettre des sorties à fort dénivelé ou des raids de plusieurs jours.

La freerando :

Si la rando vise la montée, la freerando elle, vise surtout la descente. Pour tracer les plus belles pentes vierges, les freeriders n’hésitent plus à s’adonner à la grimpette...une bonne descente vaut bien quelques litres de sueur! L’attaque de la pente étant l’objectif final, le matériel privilégie les qualités à la des