100 jours pour changer d'avis
Payez en 4 fois (de 150€ à 1000€)
Commandé avant 14h : livré le lendemain
9,7/10
Téléphone : 04 73 26 98 47

Skis sans fixation

Acheter une paire de skis sur Glisshop.

Vous voulez acheter une nouvelle paire de skis sans fixations ? Sur glisshop.com, nous avons l’une des plus grandes sélections du web aux prix les moins chers avec des marques très prisées telles que Faction, Black Crows et Black Diamond. Vous y trouverez des skis nus pour toute la famille, skis homme, skis femme ou encore skis enfant, chacun ayant son programme spécifique. Du ski freestyle au ski all-mountain, piste ou freeride, il y en a pour tous les goûts. Les skis freestyle sont généralement plus courts et bispatulés (twin-tip) pour pouvoir rider en switch. Les skis all-mountain sont les plus polyvalents avec une construction tonique et un rocker tout-terrain. Les skis freeride sont larges et flottent en poudreuse à merveille tandis que les skis de piste sont beaucoup plus réactifs et incisifs pour performer sur neige dure. Pour tout savoir en détail, c’est ici. Pour tout savoir sur les différents skis existants n'hésitez pas à consulter notre tutoriel QUEL SKI CHOISIR.

(=showDesc ? 'Lire moins' : 'Lire la suite' =)
Filtres
Critères choisis Tout effacer De (= facet.parameters.minFilter | rbsFormatPrice:blockData.contextData.currencyCode =) à (= facet.parameters.maxFilter | rbsFormatPrice:blockData.contextData.currencyCode =) (=value.title=)

I : Connaître son matériel : caractéristiques techniques d'un ski

1 : Le noyau

Le noyau est le coeur du ski. Il détermine nombre de ses capacités et varie selon la performance recherchée et le type de pratiques. On distingue deux grandes familles de noyaux :

Le composite : un noyau en mousse injectée. Présent sur les skis entrée de gamme et loisirs, il vise avant tout à apporter la souplesse, la tolérance et la légèreté indispensable à un apprentissage ludique du ski.

Le bois : un matériau noble utilisé depuis toujours dans l'industrie du ski. Il est la garantie d'une belle nervosité, mais aussi d'une remarquable solidité et d'une longévité certaine.

Les noyaux sont bien souvent renforcés par des fibres. La fibre de verre pour ses qualités mécaniques mais aussi depuis peu, le basalte et l'aramide qui viennent se substituer au titane pour accroître la rigidité et les capacités d'absorption des chocs du ski sans l'alourdir.

2 : Le type de construction

La construction CAP

Le noyau est à l'intérieur d'une coque. C'est la construction la moins onéreuse mais aussi la plus tolérante, voilà pourquoi vous la retrouverez principalement sur les modèles entrée de gamme. Elle est aussi présente sur bon nombre de skis larges où elle viendra tempérer des noyaux réputés costauds.

La construction sandwich

Un gage de qualité. Plusieurs couches de matériaux choisies pour leur qualités mécaniques sont superposées en fonction du profil de ski. Le ski est plus stable et accrocheur mais aussi plus technique.

La construction mini-CAP sandwich

Le juste milieu qui s'adaptera aux attentes des fins techniciens mais aussi à celles des skieurs en progression. L'idée : conserver aux extrémités une structure CAP pour préserver une certaine tolérance. Si le ski excelle en conduite coupée, il vous permet de continuer à skier avec un certain relâchement.

3 : Avec ou sans plaque ?

Alors que les skis à plaque vous offriront un très large panel de réglages et vous permettront grâce à une position surélevée de gagner en maniabilité, les skis à percer gagnent en technicité et permettent de mieux sentir la déformation du ski en courbe.

4 : Cambre et rocker

Le cambre définit le terrain sur lequel le ski sera le plus à l'aise.

Le cambre classique : Les transmissions de carre à carre sont plus vives et précises. Un atout de choix sur piste où il apportera, en parallèle, pop et relance.

Le cambre plat : Un modèle de tolérance. Le ski pivote tout seul mais conserve une accroche appréciable sur piste. Il est prisé sur les skis freestyles et backcountry qui privilégient le ludisme.

Le cambre inversé : Parfaitement à l'aise en poudreuse. Il permet au ski de déjauger plus facilement et offre une mise en pivot plus instinctive. Les fats freeride optent souvent pour ce profil couplé à un double rocker qui leur permet de gagner en maniabilité.

Le rocker, quant à lui, vient directement du monde du snowboard. Les concepteurs se sont inspirés de la structure des planches, en ajoutant à leurs skis un relevé de spatule progressif. Il peut-être très léger sur les skis all-mountain et extrêmement important sur les fats freeride. L'objectif du rocker est de faciliter la mise en pivot du ski pour gagner en maniabilité et sortir plus aisément en poudreuse.

Le rocker peut aussi s'appliquer au talon. On parlera alors de double-rocker, se situant sur une gamme plus orientée ski freestyle ou backcountry, la priorité étant donné à la maniabilité et au ludisme.

5 : Ligne de cotes et rayon de courbes

Les mensurations du ski sont appelées ligne de cotes. Chaque cote correspond à la partie la plus large du ski en trois points essentiels : spatule, patin, talon. Exemple : un ski qui a pour ligne de cotes 121-76-111, a une largeur de spatule de 121mm, une largeur au patin de 76mm et une largeur en talon de 111mm.

Plus l'écart entre le patin et les extrémités du ski sera grand, plus la ligne sera creusée et plus le ski sera parabolique. La ligne de cotes participe à définir le programme du ski, son rayon de courbe et son accessibilité : un ski disposant d'un rayon de courbe réduit, c'est à dire compris entre 10 et 14 mètres sur un modèle adulte, sera très intuitif en petits virages. Plus le rayon s'allonge, plus le ski aura tendance à perdre en agilité mais à gagner en stabilité. Il sera alors plus à l'aise en grandes courbes (de 18 à 22m).

Le rayon de courbe variant avec la pression exercée par le skieur au moment de ses appuis, le chiffre donné n'est pas une valeur exacte mais une tendance.

6 : Quelle largeur au patin pour quelle utilisation ?

  • 65 - 75 mm : ski destiné à la piste
  • 75-85 mm : 70% pistes - 30% neige fraîche
  • 85-95 mm : 50% piste - 50% neige fraîche
  • 95-110 mm : 40% Piste - 60% neige fraîche
  • + 110 mm : 20% Piste - 80% neige fraîche

II : Les plus

La taille des skis est à choisir en fonction de votre programme, de votre niveau et de votre gabarit. Une calculette tenant compte de tous ces paramètres est à votre disposition en cliquant ici.

III : Les conseils Glisshop

  • Evaluez objectivement votre niveau de glisse
  • Rapprochez-vous des conseillers Glisshop pour trouver le modèle de ski qui vous convient le mieux
  • Ne négligez pas l'entretien de votre matériel de ski (linking interne sur la catégorie des accessoires entretien)

Découvrez également notre offre complère de matériel de ski alpin !