drapeau fr
Fermer
 
Fermer
 
Panier (0 article, )

Comment choisir vos fixations de snowboard ?


En snowboard, un set-up complet est composé de trois parties : la planche, les bottes et les fixations. Souvent, les snowboardeurs choisissent avec la plus grande attention leur board et leurs boots, mais négligent le choix de leurs fixations. Pourtant, comprenez bien que les fixations importent autant que le reste, et que partir sur l’option la moins chère est rarement la meilleure solution. Les fixations vous connectent à votre board et lui transmettent votre puissance et vos mouvements. Des fixations bien choisies vous apportent du contrôle, du confort et de la précision. Elles sont un élément clef dans votre expérience de glisse et peuvent véritablement ruiner votre journée si elles ne sont pas adaptées. Nous avons réalisé ce guide pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement des fixations de snowboard et pourquoi elles sont si importantes. L’objectif final est de vous permettre de choisir correctement vos fixations, en fonction de votre board, de votre style et de vos besoins.

Guide d’achat fixations de snowboard

Par où commencer votre recherche ?

Ce guide se décompose en quatre parties :

Quels sont les différents éléments qui composent une fixation de snowboard ?
Quelles sont les différents types de fixation disponibles sur le marché ?
Quelle fixation choisir en fonction de ma pratique ?
Cette fixation est-elle compatible avec ma board ?

Bien-sûr, rentre également en compte la question du budget, et vous vous demandez peut-être pour quelles raisons l’écart est si élevé entre les fixations premier prix et les modèles les plus haut de gamme. Pour résumer, plus vous montez en gamme, plus le modèle est confortable et performant, avec du rembourrage et un meilleur amorti pour encaisser les chocs et les réceptions. Une fixation inconfortable peut en revanche créer des points de pression au niveau des straps, qui gêneront l’afflux sanguin et seront un vrai calvaire lors de vos descentes. Dans certains cas, dépenser quelques euros supplémentaires suffisent pour avoir un modèle adapté dans lequel on se sent bien, et qui permet de profiter pleinement de ses journées.


D’autre part, notez également que les modèles haut de gamme sont plus durables. Ils bénéficient de matériaux plus robustes tels que des châssis en aluminium, des boucles en magnésium ou des spoilers en uréthane. Ils auront une meilleure longévité que des matériaux plastiques, moins chers à fabriquer mais également moins résistants. Ils seront donc plus adaptés à des snowboardeurs qui rident souvent et sollicitent fortement leur matériel, de part leur style et leur niveau.


Anatomie d’une fixation de snowboard

Une fixation de snowboard se décompose en plusieurs parties :

Anatomy of a snowboard binding
- Le spoiler (highback) : C’est la partie verticale sur laquelle se repose le bas de votre mollet lorsque vous êtes en appui backside, c’est-à-dire lorsque vous prenez un virage sur les talons. Le rôle du spoiler est de vous apporter du soutien dans les virages et de transmettre vos mouvements à la planche. Il en existe une grande variété de formes, de matériaux et de rigidités, pour autant de styles et de niveaux de snowboardeurs. De manière générale, retenez que les spoilers bas et/ou souples sont plutôt pensés pour les débutants et/ou le freestyle. Ils privilégient la mobilité et la tolérance. À l’opposé, les spoilers hauts et rigides apportent un maximum de réactivité et de contrôle pour les snowboardeurs confirmés et pour le freeride, mais seront plus éprouvants physiquement. Cela dit, il n’y a pas de règle écrite et certains pourront choisir un highback rigide pour le freestyle ou un modèle plus souple pour le freeride. Le snowboard est une histoire de feeling, alors faites en fonction de votre ressenti.

- L’arceau de talon (heel cup) : Il fait le lien entre le spoiler et le châssis. Comme son nom l’indique, il entoure le talon. Sur certaines fixations, il s’agit d’une pièce à part entière alors que sur d’autres, il sera une simple extension du châssis. Il transmet votre énergie au châssis, qui le transmet ensuite à la planche. Un heelcup rigide offrira donc plus de réactivité.

- Le châssis (baseplate) : voici la partie principale de votre fixation. C’est elle qui vous connecte à la planche et joue par la même occasion deux rôles majeurs : transmettre votre énergie à la board et absorber les chocs et les vibrations grâce au « footbed ». Comme pour le spoiler, un châssis rigide apporte de la réactivité et du contrôle, tandis qu’un châssis plus souple offre de la tolérance et une plus grande marge de manœuvre. Sachez également qu’un bon châssis permet d’apprécier pleinement les qualités d’une board, sans altérer la flexibilité naturelle de celle-ci.

- Le footbed (semelle) : inclus dans le châssis tel une semelle, le footbed vous aide à amortir les chocs lors des réceptions et les vibrations lors des descentes. Pour cela, cette zone est souvent matelassée de mousse EVA ou d’autres matériaux jouant le rôle d’un coussin. Le footbed peut être légèrement incliné pour vous aider à mieux aligner l’axe chevilles/genoux/hanches, offrant ainsi une position de ride plus confortable et moins traumatisante. On parle alors de « Canting » ou de « Canted footbed ».

Les straps : dans la plupart des cas, une fixation de snowboard est équipée de deux straps : le strap cou-de-pied (ankle strap) et le strap orteils (toe strap).
Les straps cou-de-pied sont généralement assez similaires les uns aux autres et enveloppent votre cheville au niveau de la zone « cou-de-pied ». Un strap cou-de-pied haut de gamme vous apportera du confort par son rembourrage et/ou ses matériaux souples pour un fit optimal. On peut en revanche rencontrer différents types de straps orteils.


Straps orteils

  • Le strap orteils traditionnel : il se boucle au dessus de vos orteils et maintient votre botte en contact avec le footbed. Ce modèle assez basique tend à disparaître.

  • Le strap orteils « cap strap » : plus moderne et sécurisant, le cap strap se boucle devant la botte et maintient le talon verrouillé dans le heel cup.

  • le strap orteils hybride (hybrid toe strap, convertible toe strap) : est un mélange du strap orteils traditionnel et du cap strap. Ce strap convertible est utilisable des deux façons, en fonction de vos préférences.

  • Enfin, certaines fixations sont équipées d’un seul strap volumineux, jouant à la fois le rôle du strap cou-de-pied et du strap orteils. On le retrouve essentiellement sur les fixations à entrée arrière. Ils enveloppent tout le bas de la botte et offrent confort et maintien.

Strap orteils classique

Strap orteils classique

Strap orteils Cap Strap

Cap strap

Strap 1 pièce

Strap 1 pièce


- les boucles (buckles) : elles sont les garantes de la bonne fermeture de votre fixation. Elles se composent toujours d’un système à cliquet sur sangle crantée et sont simples et rapides à utiliser. On retrouve là encore de nombreux matériaux différents, allant du simple plastique pour l’entrée de gamme, à l’aluminium voir au magnésium pour le haut de gamme.


Les différents types de fixations de snowboard

Si pendant longtemps, les fixations classiques dites « strap-in » ont dominé le marché, d’autres systèmes ont petit à petit fait leur apparition. Nous les avons regroupées en 3 grandes catégories :

  • les fixations « Strap-In »,

  • les fixations à entrée arrière ou fixations rapides,

  • les fixations Step-On.


Fixations Strap-In
Les fixations de snowboard Strap-In sont toujours les modèles les plus vendus sur la planète. Composé de deux straps, d’un châssis et d’un spoiler. Elles se chaussent par l’avant, en posant la botte sur le footbed, le talon contre l’arceau et le mollet contre le spoiler. On serre les straps, et on est prêt à rider. Ce n’est pas le système le plus rapide, mais il est fiable, confortable et performant. Ces modèles sont généralement customisables pour plus de confort : arceau ajustable, inclinaison du spoiler, inclinaison du footbed (canting), etc.

Voir toutes les fixations Strap-In.

fixations snowboard classiques

Fixations à entrée arrière/rapides
Les fixations de snowboard à entrée arrière ou fixations rapides sont arrivées plus récemment sur le marché. Dotées d’un spoiler abaissable, elles permettent de chausser la fixation par l’arrière, sans toucher aux straps. Abaissez le spoiler, glissez votre pied dans la fixation, remontez le spoiler et actionnez le système de verrouillage : vous êtes prêt à rider. Ce système permet un véritable gain de temps et a donc conquis de nombreux riders. Aujourd’hui, la plupart des fixations à entrée arrière sont hybrides et permettent également au rider de chausser par l’avant.

Voir toutes les fixations à entrée arrière.

fixations de snowboard


Fixations Burton Step-On
Enfin, depuis 2017, Burton propose un nouveau système de fixation révolutionnaire, inspiré des anciennes fixations de snowboard : le Burton Step-On. Plus besoin de straps, l’idée est de verrouiller la botte dans la fixation grâce à des tenons situés sur les côtés et à l’arrière de la botte. Le Step-On vous débarrasse de tous les inconvénients des fixations à entrée avant et à entrée arrière, notamment les douleurs et l’inconfort liés aux straps. Très fortement demandées, les fixations de snowboard Step-On sont pour le moment disponibles en petite quantité.

fixation Burton Step On

Fixation Burton Step On

fixation snowboard Step On

Fixation Burton Step-On


Comment choisir ses fixations en fonction de sa pratique ?

Toutes les fixations de snowboard sont polyvalentes et peuvent passer d’un terrain à l’autre sans trop de problèmes. Néanmoins, certaines fixations fonctionnent mieux quand il s’agit d’envoyer des tricks techniques dans le snowpark, alors que d’autres seront plus adaptées pour aller s’attaquer à un couloir ou une pente raide. L’élément déterminant dans ce cas-là est le flex de la fixation. Cependant, la forme du spoiler, sa hauteur et son inclinaison peuvent également être des éléments clefs dans le choix de votre fixation en fonction de votre pratique.


Fixations de snow freestyle

Les fixations de snowboard conçues pour le freestyle sont généralement plus souples, confortables avec de l’amorti et dotées d’un footbed incliné (canting). Elles sont également souvent équipées de spoilers asymétriques avec un profil creusé pour accentuer le flex et la légèreté. L’objectif est de vous offrir un maximum de mobilité. Les spoilers plus courts apportent de la tolérance et, généralement, une plus grande liberté de mouvement latérale. Ils sont parfaits pour tweaker vos grabs ou partir en press sans avoir besoin de forcer comme un bœuf sur votre fixation.

snowboard press

Fixations de snow freeride

Les fixations de freeride sont conçues pour offrir un maximum de contrôle et de réactivité au snowboardeur, pour lui permettre d’assurer dans les sections les plus techniques. Pour cela, elles sont plus rigides, endurcies à l’aide de matériaux résistants et dotées de spoilers qui montent haut. Destinées aux snowboardeurs confirmés qui veulent rider en puissance, elles ne laissent pas de place à l’erreur et exigent plus d’engagement physique.

fixation snowboard freeride

Fixations de snow polyvalentes

Les fixations polyvalentes ou All-Mountain forment le parfait entre-deux. Leur flex intermédiaire les rendent suffisamment souples pour se faire plaisir en freestyle, tout en apportant le soutien et la précision nécessaires pour passer sur tous les terrains. Elles n’ont pas de terrain de prédilection et permettent d’enchaîner neige fraîche, carving et snowpark dans la même journée.

Fixation snowboard all mountain

Encore une fois, il n’y a pas de règles établies et certains riders se sentiront à l’aise en freeride avec une fixation plutôt souple, tandis que d’autres auront besoin d’une fixation rigide leur offrant un maximum de contrôle pour envoyer de gros tricks en Big Air. Le snowboard est une histoire de feeling et le meilleur conseil que nous pouvons vous donner, c’est d’essayer quelques modèles différents avant d’acheter pour mieux connaître vos attentes et vos préférences.

Mes fixations sont-elles compatibles avec ma planche ?

Vais-je pouvoir monter mes fixations sur ma planche ? Vous êtes nombreux à vous poser cette question. En fait, il n’y a que quatre systèmes de montage ou « inserts » différents sur le marché, et votre planche est forcément équipée de l’un d’eux :

  • Inserts 2x4

  • Inserts 4x4

  • Inserts Burton 3D

  • Inserts Burton The Channel

Le système 2x4 (2 cm x 4 cm) est certainement le plus répandu dans l’industrie. Les 2 centimètres correspondent à la distance verticale (dans la longueur de la planche) entre chaque orifice d’inserts, tandis que les 4 centimètres correspondent à l’espacement des deux lignes d’orifices (dans la largeur de la planche). Généralement, les planches équipées de ce système possèdent 12 orifices pour chaque fixation. Elles sont compatibles avec la plupart des fixations du marché, exceptées les fixations Burton EST.

Insert Snowboard 2x4
Snowboard Insert 2x4

Le système 4x4 (4 cm x 4 cm) est très proche du 2x4 et fonctionne de la même manière. Vous placez le disque de votre fixation au dessus des orifices de votre planche, généralement au nombre de 6 par fixation, et vous ajustez selon vos préférences. Comme le système 2x4, les inserts 4x4 sont compatibles avec la plupart des fixations du marché, exceptées les fixations Burton EST.

Insert Snowboard 4x4
Snowboard Insert 4x4

De moins en moins répandu, les inserts Burton 3D sont (ou étaient) utilisées sur les planches Burton. Ce système à la forme triangulaire ne fonctionne pas avec les disques de fixation 2x4 ou 4x4 et nécessite un disque spécifique. Mais soyez rassuré, la plupart des fabricants fournissent des disques de compatibilité avec leurs fixations pour vous permettre de les monter sur une planche équipée du système Burton 3D.

Insert Snowboard Burton 3D
Snowboard Insert Burton 3D

Le système The Channel, anciennement connu sous le nom d’ICS, est une technologie brevetée par Burton, que l’on peut facilement reconnaître par son encoche longue et étroite destinée à recevoir chaque fixation. Disponible uniquement sur les planches Burton, le système The Channel permet une multitude d’ajustements de votre position de ride, en fonction de vos préférences.

Burton The Channel snowboard bindings

Niveau compatibilité, notez bien que :

  • Toutes les fixations Burton peuvent être montées avec le système The Channel.

  • Les fixations Burton EST sont UNIQUEMENT compatibles avec le système The Channel.

  • Les autres fixations Burton sont compatibles avec toutes les autres marques de planches de snowboard.

  • Les fixations des autres marques peuvent fonctionner avec le système The Channel mais ce n’est pas obligatoire. Cette information est renseignée dans nos fiches produits.

Malgré cela, si vous avez le moindre doute sur la compatibilité de vos fixations, merci de contacter nos conseillers qui vous répondront dans les plus brefs délais.




Pour conclure :

Nous espérons que ce guide vous aura été utile et qu’il aura répondu à vos questions. Prendre le temps de comprendre le fonctionnement des fixations de snowboard n’est en aucun cas une perte de temps et pourra réellement transformer votre vie de snowboardeur et rendent vos sessions plus agréables.

Si nous devions tout résumer en quelques mots, voilà ce que vous devriez retenir : miser sur le haut de gamme, c’est s’assurer du confort. Plus de rembourrage et d’amorti, de meilleurs matériaux, etc. Avant d’acheter, vérifiez la compatibilité de vos fixations avec votre planche. Enfin, le snowboard étant avant tout une histoire de ressenti personnel, n’hésitez pas à essayer plusieurs modèles avant d’acheter si vous en avez la possibilité.


Choisissez votre fixation

  Comparer Voir le comparateur
Tailles disponibles :
  • Planche snowboard
  • Fix Snow
  • 154
  • SM (39.5 et -)