Conseils de spécialistes : Téléphone, chat ou e-mail
9,7/10
Téléphone : 04 73 26 98 47

Comment farter ses skis ?

Processus bien connu, le fartage de la semelle d'un ski est une opération obligatoire avant de partir en montagne. Elle doit être renouvelée fréquemment si vous skiez régulièrement. Le fartage doit également être effectué avant une compétition, mais aussi en fin de saison avant de ranger les skis jusqu'au prochain hiver. Avant de passer au fartage à proprement parler, il est important de bien comprendre ce qu'est une semelle de ski.

Comprendre la structure d'une semelle de ski ?


Sur chaque semelle, on retrouve une structure destinée à améliorer la glisse. Des petits sillons obliques permettent de mieux évacuer l'eau qui s'accumule sous la spatule lorsqu'on skie. En fartant, on va permettre d'améliorer les propriétés de la semelle tout en la protégeant du phénomène d'oxydation. Ce processus permet d'augmenter considérablement la capacité de glisse du ski.
Structure d'une semelle de ski

Afin de bien respecter la structure de la semelle du ski, toutes les opérations de brossage et de raclage de la semelle doivent être effectuées dans le sens de la glisse, c'est à dire de la spatule vers le talon.

Le fartage des skis se découpe en 2 étapes : le nettoyage de la semelle et l'opération de fartage en elle-même.

Quel est le materiel nécessaire pour un fartage ?


Pour farter vos skis il vous faut :

  • 1 pain de paraffine de nettoyage,
  • 1 pain de fart universel,
  • 1 fer à farter,
  • 1 raclette en plastique,
  • 1 brosse bronze,
  • 1 pinceau doux.

Comment nettoyer ses skis ?


On a beau être le plus soigneux du monde, les semelles de nos skis sont de véritables aimants à saletés qui ont une fâcheuse tendance à venir s'y incruster. Il est donc obligatoire de bien nettoyer ses skis avant de procéder au fartage. Cela permet de décharger la semelle de toutes impuretés, afin de bien la préparer à accueillir le fart neuf et de s'en imprégner.

Dans un premier temps, on règle le fer à 100 °C et on fait fondre la paraffine le long du ski. L'important n'est pas d'en mettre beaucoup. Un petit filet de paraffine suffit, réparti de manière uniforme sur toute la longueur et la largeur du ski.

Faites attention à la chaleur du fer. Trop chaud, il fera fumer la paraffine et lui enlèvera ses propriétés de glisse. Il en est de même pour le fart. Qui plus est, certains farts sont fluorés et il est très dangereux pour la santé de respirer des fumées de fluor. Pour les farts fluorés, il est donc impératif de travailler dans un environnement généreusement ventilé et de préférence avec un masque.

Afin de chauffer le fart et la paraffine de manière optimale, il est recommandé d'utiliser un fer à farter. Léger, il pourra être réglé à la température idéale. Il dispose d'une construction spécialement adaptée au fart, contrairement à un fer à repasser classique avec lequel on risque d'être beaucoup moins efficace.

Ensuite, étalez la paraffine avec le fer chaud, doucement et de manière homogène, sur toute la surface de la semelle. Si vous entendez des crépitements, c'est que le fer est trop chaud et que votre semelle est en train de souffrir. Dans ce cas-là, baissez la température du fer.

D'autre part, la semelle à beau être résistante à la chaleur, elle ne supportera cependant pas que vous laissiez le fer chaud et immobile, à la même manière qu'un fer à repasser oublié sur une chemise et qui finit par brûler.

Le fartage s'effectue de préférence avec une semelle à température ambiante. Par conséquent, évitez de farter en rentrant directement d'une journée de ski car si vous mettez une substance très chaude sur une semelle froide, le choc thermique va être très important et la paraffine ou le fart vont directement crépiter.

Une fois la paraffine bien étalée, retirez-la directement avec une raclette en plastique. Raclez plusieurs fois, en respectant toujours le sens de la glisse, afin d'enlever complètement la paraffine. Vous devriez obtenir une paraffine noircie, signe qu'elle a bien absorbé toutes les saletés présentent sur la semelle. Ensuite, prenez votre brosse bronze et brossez la semelle dans le sens de la glisse. Ne faites pas d'aller-retours et n'appuyez pas trop fort, toujours pour ne pas abîmer la micro structure de la semelle. Enfin, vous pouvez éliminer les deniers résidus avec un pinceau afin d'avoir une semelle bien propre.

Farter ses skis :


Si certes différents types de fart sont disponibles, nous vous recommandons d'utiliser un fart universel. Performant dans une température d'air allant de -10° C à +10° C, le fart universel permet à vos skis de glisser dans toutes les conditions de neige.

Pour étaler le fart, on procède de la même manière que lors du nettoyage de la semelle avec la paraffine. Pour du fart universel, gardez la température de votre fer à 100° C. Comme vu précédemment, répartissez un filet de fart uniformément sur toute la semelle puis étalez-le à l'aide du fer en évitant tout crépitement.

À la différence de l'étape de nettoyage, nous allons cette fois laisser reposer la substance. Laissez le fart sécher pendant 2 heures. La paraffine étant plus légère que le fart, en séchant celui-ci va descendre s'imprégner dans la semelle et la paraffine va remonter en surface.

Au bout de 2 heures, le fart aura bien pénétré la semelle et vous n'aurez plus qu'à racler la paraffine. Utilisez la raclette en plastique et comme d'habitude, travaillez toujours dans le sens de la glisse, sans appuyer trop fort.

Enfin, brossez pour enlever les derniers résidus.