NOUS CONTACTER   +33 4 73 26 98 47

Des experts à votre écoute

Notre équipe de passionné(e)s est à vos côtés pour vous aider à choisir l'équipement le mieux adapté à votre niveau et à vos envies.

Lun-Ven 9h-12h/14h-19h

+33 4 73 26 98 47
  

Via notre Help Center :

CONTACT
(= line.product.common.ancestorIds[1] || line.product.common.ancestorIds[0] || line.product.common.id =) (= line.quantity =) (= line.product.common.title =) (= line.unitAmountWithTaxes =) (= cartData.common.currencyCode =)

Chaussures de randonnée et de trekking : comment les choisir ?

Pour prendre du plaisir en rando, le choix des chaussures est primordial. Pour vous aider à trouver la bonne paire, Glisshop vous propose d'explorer les différents critères à prendre en compte pour faire votre sélection parmi un grand nombre de marques dont Millet, Hanwag, La Sportiva, Lafuma, Lowa, Mammut, Scarpa... Notre souhait est de vous aider à choisir la paire la mieux adaptée à votre profil de marcheur, à la morphologie de vos pieds et à votre pratique. Notez que si la chaussure correspond à 80 % du confort, des semelles additionnelles et des chaussettes spécifiquement conçues pour la randonnée permettent d'atteindre le confort optimal.

La bonne chaussure de rando pour un homme ou une femme


Si vous cherchez des chaussures de rando, qu'importe que vous soyez un homme ou une femme. Ce qui est primordial dans un premier temps, c'est de trouver une paire adaptée à vos pieds et à votre style de randonnée. La première chose à déterminer est le type de chaussure qui correspond le mieux à votre activité et à votre type de terrain. La bonne chaussure doit ensuite convenir à la forme de vos pieds. Elle doit également offrir protection, maintien et respirabilité.

Choisir la bonne paire de chaussures de marche en fonction du type de randonnée


Avant tout, il est essentiel de savoir le type de rando que vous envisagez de faire (balade ou petite randonnée, approche, trekking, marche nordique...). Il importe de connaître aussi dans quel(s) milieu(x) vous prévoyez d'évoluer (plaine, forêt, moyenne montagne, haute montagne, rocher, glace, neige, boue...), mais aussi à quelle(s) saison(s) et dans quelle(s) condition(s) météo. En effet, si vous projetez de faire des randonnées en altitude, là où parfois le sentier n'est pas tracé, il vous faudra opter pour des chaussures plus robustes et plus rigides que si vous envisagez de ne marcher que sur des chemins balisés avec des faibles dénivelés et peu caillouteux.

De la simple balade à la petite randonnée : privilégier des chaussures légères


Pour satisfaire votre besoin de prendre l'air et votre envie d'être au contact de la nature, Glisshop vous recommande de choisir des chaussures de rando légères et respirantes. Nous vous conseillons de privilégier le confort avec des modèles taille basse ou mid. Toutefois, si vous ressentez le besoin de plus de soutien au niveau des chevilles, il n'y a aucune contre-indication à envisager des chaussures montantes.

Si vous projetez de marcher régulièrement, notamment tôt le matin où il peut y avoir de la rosée, ainsi que certains jours où la météo est capricieuse, il est judicieux de choisir des chaussures imperméables. Ainsi, vous aurez les pieds protégés de l'humidité et n'aurez pas à craindre les intempéries. Dans tous les cas, vos pieds respireront, les membranes imperméables étant conçues pour laisser l'air circuler.

En balade ou petite randonnée, et tout particulièrement en été, porter des sandales rime avec respirabilité. Naturellement, tout dépend de l'état des chemins empruntés car crapahuter dans les cailloux en sandales, c'est courir le risque de se blesser.

Vous pouvez également choisir des chaussures de trail running dont les semelles sont adaptées à la marche sur sentier, contrairement à des baskets classiques.


Chaussure de trail ou de randonnée ?

Les chaussures de trail ressemblent généralement à des baskets de running, à la différence qu'elles ont des crampons qui ne laissent aucun doute sur le fait qu'elles sont destinées à un usage sur chemin et non pas sur route seulement. Elles ont l'avantage d'être légères, parfois même très légères, ce qui les rend particulièrement intéressantes pour bon nombre de marcheurs qui les préfèrent à des chaussures de randonnée. Parce qu'elles sont initialement destinées à la course à pied, les chaussures de trail sont assez peu rigides, ce qui favorise un déroulé de pied naturel et une réelle capacité de propulsion.

Si certaines chaussures de rando sont construites avec des semelles permettant d'être à l'aise sur des chemins rocailleux, il existe différentes chaussures de trail dont certaines assurent une aussi bonne accroche dans les environnements pierreux. Bon nombre de chaussures de randonnée légères ont désormais des semelles souples pour une utilisation polyvalente. Avec les chaussures de trail, elles sont aussi pratiques en balades occasionnelles que lors de sorties régulières sur des sentiers faciles d'accès ou un peu plus techniques. Chaussures de trail et chaussures de rando légères sont donc parfaites pour faire de la randonnée active à allure soutenue, comme de la marche nordique ou du fast hiking.

Particularités des chaussures d'approche


Inspirées des modèles de chaussures de montagne montantes, les chaussures d'approche sont depuis plusieurs années une catégorie à part entière. Il s'agit le plus souvent de tailles basses avec des semelles rigides.

A l'origine, les chaussures d'approche étaient destinées aux grimpeurs pour leur permettre d'accéder aux pieds des falaises, sans craindre de passer dans des zones escarpées. Elles présentent des similitudes avec certains chaussons d'escalade : système de laçage jusqu’aux orteils et gomme au niveau des semelles permettant de grimper des voies simples ou de faire de la via ferrata.

C'est aussi aux alpinistes qu'étaient initialement destinées les chaussures d'approche, afin de leur permettre d'atteindre les pentes du sommet qu'ils cherchent à gravir avec des chaussures plus légères que leurs chaussures d'alpinisme.

Si les chaussures d'approche portent ainsi parfaitement leur nom, elles sont désormais utilisées par des marcheurs qui les préfèrent à des chaussures montantes car plus légères, mais tout aussi adhérentes et rigides. Ces qualités sont recherchées par les randonneurs qui prévoient d'arpenter des sentiers accidentés, de traverser des pierriers, etc. Enfin, les chaussures d'approche, réputées pour leur robustesse, sont également appréciées pour leur durabilité.

Chaussures d'approche Lowa

Les chaussures de montagne


Randonner en montagne ne rime pas nécessairement avec alpinisme. Pour des sorties à la journée sur des sentiers peu accidentés, des chaussures taille basse ou de trail peuvent tout à fait convenir. Cela dépend du rythme que vous comptez avoir sur le terrain, ainsi que de la nature du chemin, de la météo et de vos conditions physiques.

En haute montagne, les sentiers ne sont pas toujours tracés. On peut fouler l’herbe raz des prairies d’altitude, marcher en forêt entre terre meuble et racines, sur des pierres instables ou glissantes, sur des rochers anguleux. On peut également rencontrer de la boue, franchir des ruisseaux et parfois devoir traverser des névés. Pour toutes ces raisons, et parce que le temps peut être très changeant en montagne, Glisshop vous recommande de privilégier des chaussures imperméables en tige mid ou haute. Elles protègent des intempéries et offrent un meilleur soutien du pied. Les mid arrivent jusqu'à hauteur des malléoles, voire un peu plus, tandis que les tiges hautes montent jusqu’aux chevilles et les enveloppent parfaitement.

A noter que les chaussures dédiées à la pratique de l’alpinisme offrent elles aussi un excellent maintien. Elles préservent d'ailleurs très bien les pieds des pierres et du froid, mais compte tenu de leur rigidité très importante, ainsi que de leur poids, elles ne sont pas particulièrement appropriées pour simplement randonner en montagne.

Chaussures de grande randonnée (GR) et trekking


En grande randonnée et trekking, le choix d'une paire de chaussures dépend du nombre de jours consécutifs et du nombre d’heures par jour au cours desquels vous allez marcher. Il dépend également de la nature du terrain sur lequel vous comptez évoluer, mais aussi de la saison et du dénivelé. S’il peut donc être d’une durée qui varie de quelques jours à plusieurs semaines, un trek peut être ponctué d’étapes en gîte, en refuge ou en bivouac et être totalement ou partiellement en autonomie. Ces diverses options qui influent sur le volume et le poids de votre sac à dos, sont aussi des éléments qui conditionnent le choix d’une paire de chaussures de grande randonnée, la charge transportée nécessitant en effet plus de stabilité.

En prenant en considération l'ensemble de ces paramètres, Glisshop recommande donc des tiges mid ou haute. Pour faire de la rando itinérante, il est également préférable de privilégier des modèles robustes, certes, légèrement plus lourds que des chaussures de randonnée classiques. Le trekking nécessite un équipement fiable qui, s’il est un peu plus cher, sera néanmoins vite rentabilisé d’une part par le confort qu’il apportera à vos pieds et d’autre part par sa plus grande durabilité.

Points importants pour bien choisir ses chaussures de randonnée

La hauteur de tige


Conditionnée par la pratique, la hauteur de tige est généralement liée à la rigidité en torsion de la chaussure et donc au maintien de la cheville. On différencie 3 hauteurs de tiges différentes :

Tige basse

Les chaussures de marche tige basse ont l'avantage d’être les plus légères et d’offrir une grande liberté de mouvement au niveau des chevilles. Elles sont à privilégier pour des sorties courtes sans grande difficulté, à la journée ou à la demi-journée.

Tige intermédiaire ou mid

Montantes au niveau des malléoles ou juste légèrement au-dessus, les tiges mid sont considérées comme étant les plus polyvalentes. Elles permettent de randonner sereinement sur des chemins montagneux, tout en étant confortables et relativement légères.

Tige haute

Etant les seules à monter au niveau des chevilles, les tiges hautes sont, de manière générale, les plus protectrices et celles qui offrent le plus de maintien. Elles sont les meilleures alliées pour la longue randonnée sur sentiers escarpés et pour la pratique de la montagne.

chaussures de randonnée Hanwag

La rigidité


La rigidité d'une chaussure de randonnée est un élément déterminant pour assurer de bons appuis et éviter ainsi de se tordre douloureusement les chevilles.

Rigidité des chaussures montantes

Les tiges hautes sont généralement les plus rigides. Ce sont elles qui offrent le plus de soutien et c'est pourquoi on les préfère aux tiges basses en grande randonnée et sur terrains engagés. Ce sont également elles qu'on préconise d'avoir avec un sac à dos, d'autant plus si celui-ci est volumineux et que son poids est conséquent. Il est en effet préférable de privilégier la stabilité lorsqu'on transporte le matériel nécessaire à une rando en itinérance sur plusieurs jours (tente, duvet, matelas, nourriture, réchaud, eau, vêtements de rechange...).

Rigidité des tiges basses

Les chaussures taille basse sont généralement les plus souples. Elles mettent leur flexibilité au service d'un déroulé de pied plus naturel. Si elles sont très confortables pour de la simple balade, elles sont également très appréciées en rando active du fait qu'elles favorisent la propulsion. On les recommande donc pour de la balade, pour de la petite rando et pour de la marche nordique, leurs terrains de jeu de prédilection. Bien entendu, elles sont suffisamment polyvalentes pour être portées le soir au bivouac, histoire de se délasser les pieds après une longue journée de marche. Des sandales sont également les bienvenues au bivouac, à condition qu'il ne fasse pas trop froid.

Rigidité des chaussures d'approche

Utilisées à l'origine par les grimpeurs pour parvenir jusqu'aux pieds d'une paroi d'escalade, certaines étant parfois difficiles d'accès, les chaussures d'approche sont réputées pour leur rigidité. C'est à ce titre qu'elles sont désormais très appréciées des randonneurs qui veulent du maintien et de la stabilité lorsqu'ils empruntent des voies rocailleuses. Et puis autre avantage, celui de présenter un poids nettement inférieur à des chaussures montantes.

La matière


Les chaussures de randonnée sont fabriquées à partir de différentes matières, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Chaussure de randonnée en cuir

Certes plus lourd et plus rigide que les matériaux synthétiques, le cuir est naturellement résistant à l'usure. Il est idéal pour les randonneurs qui cherchent une chaussure robuste et durable. Si le cuir n'est très respirant, en revanche, il a la réputation d'empêcher l’eau de pénétrer. Cependant, à la longue, il finit par en absorber une partie, ce qui a pour conséquence de l'alourdir. Pour conserver encore plus longtemps ses qualités, il nécessite un minimum d'entretien avec une cire nourrissante et imperméabilisante. Notez que les chaussures de rando en cuir nubuck ou en cuir suédé sont plus légères et plus respirantes.

Chaussure en matières synthétiques

Les matériaux synthétiques sont appréciés pour leur légèreté. Si, depuis plusieurs années, ils sont de plus en plus utilisés par les fabricants de chaussures de rando, c'est justement parce qu'ils offrent un très bon équilibre entre poids et résistance. Ils ont aussi l'avantage d'être particulièrement respirants. Comme les chaussures en cuir, les chaussures en matières synthétiques peuvent bénéficier de membranes imper-respirantes.

chaussure rando Gore-Tex

L'imperméabilité


Pour que vous gardiez les pieds au sec lorsqu'il y a de la rosée, pour traverser une zone humide, pour franchir un ruisseau qui déborde ou tout bonnement quand il pleut, Glisshop vous préconise des chaussures de rando imperméables. Qu'ils soient en cuir ou en synthétique, de très nombreux modèles bénéficient d'une membrane dite imper-respirante. Dans ce domaine, une marque se distingue entre toutes, c'est Gore-Tex. Bien que les membranes Gore-Tex ne soient pas les seules sur le marché, elles sont la référence en matière d'imperméabilité.

Il nous semble important de préciser que chaussure imperméable ne signifie pas chaussure étanche. En effet, il est tout à fait possible que de l'eau pénètre par le haut de la chaussure, d'où l'intérêt de privilégier les tiges mid et haute lorsque votre pratique de la rando vous expose à des conditions humides.

Préciser aussi qu'il est possible de ressentir une sensation d'humidité à l'intérieur de vos chaussures en raison de la transpiration. Pour éviter ce désagrément, Glisshop conseille l'utilisation de chaussettes adaptées à la randonnée qui, si elles absorbent l'humidité, sèchent très rapidement.

La semelle


Les semelles sont un autre point important dans le choix d'une paire de chaussures de randonnée pour s'assurer une bonne adhérence, ainsi qu'une bonne accroche. Elles contribuent au confort et à la sécurité de vos excursions.

Pour ce qui est de l'adhérence, elle relève de la qualité de la gomme et de sa capacité à adhérer sur des surfaces lisses et/ou humides. Pour ce qui est de l'accroche, elle dépend de la forme, du nombre et de la hauteur des crampons, offrant plus ou moins de tenue dans les pierres, sur des surfaces meubles, dans la boue, etc.

Il existe plusieurs marques de semelles sur le marché de la chaussure de rando, à commencer par Vibram, référence considérée à juste titre comme un gage de qualité. D'autres marques comme Pomoca ou Friction, sont quant à elles reconnues pour leurs performances. A noter que certains équipementiers de pneumatiques travaillent main dans la main avec certains fabricants de chaussures et développent pour eux des semelles spécifiques. On pense à Continental avec Adidas ou à Michelin avec Salewa et Mizuno.

Autre particularité, les semelles Contagrip que la marque Salomon conçoit et est seule à utiliser, prouvant depuis plusieurs années leur efficacité.

Le laçage


Le système de laçage fait partie des éléments à prendre en compte lors du choix d'une paire de chaussures de randonnée. Il permet le maintien des pieds sans les comprimer. Il existe 2 types de laçage :

  • Le système Quick Lace correspond aux lacets à serrage rapide. On les trouve généralement sur les tiges basses en raison de leur simplicité d'utilisation.
  • Sur les chaussures d'approches, sur les tiges mid et les tiges hautes, on trouve plus fréquemment des lacets classiques, ronds ou plats. Ils permettent un ajustement précis et sont réputés pour leur résistance face aux différentes contraintes.

La plupart des chaussures de rando montantes sont équipées de crochets autobloquants. Certaines paires permettent de différencier le laçage entre la cheville et le cou-de-pied, de façon à l'adapter à la montée et à la descente. C'est le cas notamment de certaines paires chez Meindl.

focus lacage chaussure de rando Millet

Le pare-pierre


Un grand nombre de chaussures de rando sont équipées d'un pare-pierre, le plus souvent, situé sur le devant de façon à protéger la boîte à orteils. Sur certaines paires, en plus d'être plaqués sur l'avant, le pare-pierre se prolonge sur les côtés. Certaines chaussures d'approche, mais aussi certaines tiges mid et hautes bénéficient de pare-pierre qui font intégralement le tour. La protection est alors optimale.

La languette


La languette (appelée aussi soufflet) repose sur le cou-de-pied et remonte jusqu'à la cheville sur les chaussures tiges hautes. Elle contribue au confort et peut parfois empêcher que l’eau ou les cailloux ne pénètrent à l’intérieur.

Comment choisir la taille de ses chaussures de randonnée ?


Pour éviter de voir apparaître des douleurs en marchant, il est impératif de choisir ses chaussures à la bonne taille. Plus facile à dire qu'à faire lorsqu'il n'est pas possible de les essayer nous direz-vous. Pour vous aider, Glisshop met donc à votre disposition un pédimètre qu'il suffit de télécharger sur chaque fiche produit et d'imprimer. Vous pourrez déterminer votre pointure. Si vous souhaitez être certain de sa correspondance par marque, n'hésitez pas à joindre l'un de nos conseillers par chat, mail ou téléphone.

Une fois votre pointure connue et sachant que le pied peut s’allonger pendant l’effort, que la voûte plantaire peut s’affaisser sous le poids du sac à dos, voici ce que nous vous recommandons en fonction de votre pratique :

  • Pour de la randonnée courte distance, à la demi-journée, à la journée, avec peu de dénivelé, prenez une marge d'au moins 0,5 cm supplémentaire par rapport à votre pointure.
  • Pour de la randonnée longue distance, d'une durée de 1 à 3 jours, avec du dénivelé, prenez une marge d'au moins 1 cm supplémentaire par rapport à votre pointure.

Cette marge est également nécessaire pour éviter que vos orteils appuient sur l'avant de la chaussure en descente.

Pour vérifier si vos chaussures de rando sont à la bonne taille, nous vous conseillons de les mettre sans les lacer et d'essayer de glisser un doigt à l'arrière de vos talons. S'il n'y a pas la place, il est préférable de choisir la pointure juste au-dessus. Si en revanche, il y a trop d'espace, vous pouvez considérer que la paire est trop grande.

Si la taille est bonne, vous pouvez maintenant essayer les chaussures. Pour cela, il faut les lacer en évitant de les serrer exagérément, le laçage servant seulement à maintenir les pieds mais surtout pas à les comprimer. Glisshop préconise de garder les chaussures aux pieds pendant 10 à 15 minutes et de marcher, afin de détecter d'éventuels points de contact désagréables.

randonneur pluie chaussures Millet