NOUS CONTACTER   +33 4 73 26 98 47

Des experts à votre écoute

Notre équipe de passionné(e)s est à vos côtés pour vous aider à choisir l'équipement le mieux adapté à votre niveau et à vos envies.

Lun-Ven 9h-12h/14h-19h

+33 4 73 26 98 47
  

Fermé le 20 Mai

Via notre Help Center :

CONTACT
(= line.product.common.ancestorIds[1] || line.product.common.ancestorIds[0] || line.product.common.id =) (= line.quantity =) (= line.product.common.title =) (= line.unitAmountWithTaxes =) (= cartData.common.currencyCode =)

Bivouac en montagne : comment bien le préparer ?

Amoureux de Dame Nature, l’été est à nos portes ! L’occasion de faire le plein de nouvelles aventures ! Vous rêvez de passer une nuit en tente dans les montagnes, bercé par le bruit d’un torrent et réveillé par le son des cloches ? Débutant ou expert, désireux d’une dose de rappel, Glisshop vous expose ici les 4 principales étapes à prendre en compte dans la planification de votre bivouac. Parce que partir en montagne, ça ne s’improvise pas !
bien préparer son bivouac

1/ Bien préparer son bivouac en montagne : trouver son spot et tracer son itinéraire


Premièrement, avant de partir jouer les John Muir sur les sentiers sauvages d’Amérique du Nord, sachez que les montagnes françaises sont le terrain de jeu idéal des amateurs de grands espaces. En effet, ces dernières regorgent de spots de bivouac tous plus beaux les uns que les autres. Il existe différentes façons de trouver un endroit où poser sa tente :


  • Sur Internet

    Google est VOTRE ami. Si vous avez une destination en tête, il existe un bon nombre de sites web et de groupes Facebook (je pense à Backpackers des Alpes). Vous pourrez y demander des recommandations et ainsi dégoter les plus beaux endroits où vous glisser dans les bras de Morphée.


  • Se rendre dans les offices de tourisme

    En plus de regorger d’informations sur leur territoire, ils vous indiqueront où il est possible de planter votre tente, mais également les coins où la pratique du bivouac est interdite. Eh oui, car en montagne, nombreuses sont les zones protégées (Parcs nationaux et régionaux, réserves naturelles etc…), pour pouvoir préserver ces espaces de liberté. On ne fait pas ce que l’on veut non plus !


  • Demander aux locaux (promis, ils ne mordent pas)

    Ils représentent sans doute le meilleur moyen de savoir où passer la nuit dans leurs montagnes ! Prenez-vous un café au bar du village et faites appel à vos talents pour dompter l’autochtone. Vous décrocherez le Graal et un panorama d’anthologie rien que pour vous !

bivouac boussole

Ensuite, pour tracer l’itinéraire jusqu’au bivouac, vous trouverez un grand nombre de cartes IGN sur Glisshop. Très détaillées, elles sont d’une grande aide avant et pendant votre aventure pour se repérer.

Il existe également des montres GPS. Elles servent à se repérer, à suivre un itinéraire, aussi bien en randonnée, en course à pied, en ski, en vélo... Elles font boussole, altimètre, baromètre, permettent de surveiller sa fréquence cardiaque, tout en étant connectées à votre smartphone, vous avertissant en cas d'appel ou de réception de messages.

A propos de téléphone, il existe aussi des applications payantes et gratuites à télécharger. Certaines fonctionnent hors ligne, ce qui est parfait partout où il n'y a pas de réseau. En plus des fonds de cartes topographiques qu'elles mettent à votre disposition, elles vous géolocalisent avec précision.

Dernier conseil : ne vous surestimez pas ! De très jolis coins existent, parfois à moins d'une heure de marche de l'endroit où vous pouvez stationner votre véhicule. Soyez donc raisonnables, car si vous rêvez de passer la nuit au bord de tel ou tel lac de montagne, mais que vous n'avez pas l'habitude de marcher, ne cherchez pas à atteindre des lieux qui ne pas sont facilement accessibles pour des personnes qui ont peu d'expérience de la montagne. Plutôt que de prendre des risques inutiles, prenez le temps de vous familiariser avec votre matériel, sans griller les étapes. Au fil des expériences, vous apprendrez quel matériel vous est absolument nécessaire et de quel autre équipement vous pouvez vous passer dans telle ou telle condition. Vous affinerez vos choix et prendrez ainsi un maximum de plaisir à chaque fois !

bivouac carte

2/ Bien préparer son bivouac en montagne : guetter la météo


Dans un second temps, et vous le savez peut-être déjà, en montagne la météo peut changer brusquement, surtout l’été, période propice aux forts orages. Croyez-moi, se retrouver à 2 000 m sur le camp et faire les frais d’une tempête menaçant d’arracher la toile de tente, je ne le souhaite à personne.

Alors, avant d’aller passer la nuit en montagne, vous vous devez d’être rigoureux dans l’analyse de la météo. Par exemple, l’application Windy regroupe les infos sur la météo en temps réel et dans les heures à venir : densité des nuages, pluviométrie, vitesse et direction du vent, tout y passe.

D’ailleurs à ce propos, vous devez savoir qu’on ne part jamais seul en montagne. Si vous n’avez personne avec qui partir ce jour-là, prévenez toujours un proche de votre destination, du chemin que vous souhaitez emprunter, et envisagez un spot assez connu. Vous serez entouré d’autres randonneurs, et en cas de pépin, c’est bon d’avoir une épaule sur laquelle se reposer (c’est beau l’humanité). De plus, repérez sur votre carte la présence de cabanes ou de refuges à proximité de votre camp, où vous pourrez vous abriter.

Finalement, si la météo s’annonce indécise, préparez toujours un plan B de repli, pour ne pas vous retrouver sur le fait accomplit le Jour-J.
bivouac temps pluie

3/ Bien préparer son bivouac en montagne : le matériel indispensable

Le bivouac est une expérience exceptionnelle accessible à tous. Cependant, il est primordial de prendre soin d’emporter avec vous quelques indispensables qui vous permettront d’anticiper les aléas d’une aventure en pleine nature. Glisshop vous propose ici une liste non exhaustive des principaux éléments à mettre dans votre sac à dos : tente, matelas, sac de couchage, oreiller, popote, réchaud, nourriture lyophilisée, poche à eau, trousse de premiers secours, lampe...

Matériel de Bivouac Vêtements (en plus de ceux que vous portez) Accessoires
Sac à dos Couche imperméable type Gore-Tex Trousse à pharmacie
Tente de trek Sous-couche sèche pour la fin de journée Couverture de survie
Sac de couchage Doudoune Briquet
Matelas Pantalon de randonnée Ficelle
Oreiller
1 paire de chaussettes Couteau
Popote Bonnet Tasse en aluminium
Réchaud 1 paire de gants Gourdes filtrantes
Bouteille de gaz Vous pouvez regrouper tous vos vêtements dans un sac de compression pour économiser un maximum de place.
bivouac accessoire
Une fois tous ces éléments soigneusement empaquetés dans votre sac à dos, testez-le !

En effet, il est super important que vous portiez votre sac avant de partir. Vous pourrez réorganiser la disposition de son contenu, évaluer vos priorités, et ainsi décider de ce que vous pouvez vous permettre de rajouter ou non.

Ensuite, notez bien que vous aurez besoin de beaucoup d’eau lors d’un bivouac. Pour boire, cuisiner, et laver la popote. Une super solution est l’utilisation d’une paille filtrante vous permettant de boire l’eau des torrents et des lacs qui seront sur votre chemin. Assurez-vous simplement que l’endroit où vous vous rendez en comporte. Ça vous éviterez de ratisser la rosée du matin en quête du précieux liquide !
bivouac equipement

4/ Bien préparer son bivouac en montagne : laissez le boulot à la maison !


C’est la dernière étape à respecter, et surement la plus importante ! La montagne vous ouvre ses portes pour un moment exceptionnel de reconnexion avec les éléments, sans stress et sans artifice. Ouvrez les yeux, respirez l’énergie des lieux et profitez de l’instant !


Merci d’avoir lu ces quelques lignes, on se voit dehors !

bivouac tente