NOUS CONTACTER   +33 4 73 26 98 47

Des experts à votre écoute

Notre équipe de passionné(e)s est à vos côtés pour vous aider à choisir l'équipement le mieux adapté à votre niveau et à vos envies.

Lun-Ven 9h-12h/14h-19h

+33 4 73 26 98 47
  

Fermé le 20 Mai

Via notre Help Center :

CONTACT
(= line.product.common.ancestorIds[1] || line.product.common.ancestorIds[0] || line.product.common.id =) (= line.quantity =) (= line.product.common.title =) (= line.unitAmountWithTaxes =) (= cartData.common.currencyCode =)

Comment bien choisir sa chaussure de trail ?

Chaussure de trail

Le marché du trail running regorge aujourd'hui de produits toujours plus légers, résistants et aux technologies performantes. Traileur sur courte distance, ultra-traileur ou adepte de la randonnée en toute légèreté, il est important pour l'utilisateur d'analyser les bons critères lorsque vient le moment de choisir la meilleure chaussure de trail pour partir arpenter les sentiers.

Connaître sa pratique, les conditions météorologiques lors de nos entraînements et le terrain de jeu sur lequel on court, conditionneront à eux trois notre choix. Notre guide vous dévoile ici toutes les infos qui vous faciliteront la vie pour trouver la chaussure de trail homme ou femme qui correspond à vos besoins !


Quelle taille prendre pour des chaussures de trail ?

Le choix de la taille des chaussures de trail est crucial pour assurer un ajustement confortable et stable pendant la course. Voici quelques conseils pour déterminer la taille appropriée :

Mesurez vos pieds

Utilisez un pédimètre ou placez votre pied sur une feuille de papier, tracez le contour, puis mesurez la distance du talon à l'orteil. Faites cela pour les deux pieds, car ils peuvent parfois différer légèrement en taille.

Prenez en compte l'espace pour les orteils

Assurez-vous d'avoir un espace d'environ 1 à 1,5 cm entre votre plus long orteil (généralement le gros orteil) et l'extrémité de la chaussure. Cela permet d'éviter les frottements et les blessures pendant la course, surtout lors de descentes en trail.

Considérez l'ajustement global

Vérifiez que le milieu du pied et le talon sont bien maintenus sans être trop serrés. Des chaussures trop grandes ou trop petites peuvent causer des problèmes lors de la course, notamment des ampoules, des ongles noirs ou des douleurs.

Tenez compte du type de chaussettes

Si vous prévoyez de porter des chaussettes épaisses, assurez-vous de les porter lors de l'essayage des chaussures pour obtenir la taille correcte.

Consultez les guides de tailles de la marque

Chaque fabricant peut avoir des différences de taille, il est donc utile de consulter les guides de tailles spécifiques à la marque pour vous assurer de choisir la taille adaptée.

En fin de compte, la meilleure façon de s'assurer d'avoir la bonne taille de chaussures de trail est de les essayer et de marcher ou courir brièvement pour évaluer le confort et l'ajustement. C'est pourquoi chez Glisshop, vous pouvez profiter d'une politique flexible. Essayez et retournez gratuitement vos chaussures sous 100 jours si elles ne vous conviennent pas !

Quelle est ma pratique du trail ?

Tout d'abord, votre pratique conditionnera le type de chaussure vers lequel vous orienterez votre intérêt. Un coureur loisir dont la distance se limite à 10 km n'aura pas les mêmes critères de choix qu'une ultra traileuse élite. Analyse !

Les chaussures légères pour le trail court

La pratique du trail court correspond à un parcours inférieur à 40 kilomètres. Sur ces plus courtes distances, le traileur ou la traileuse confirmée privilégiera une chaussure de trail légère, facilitant la liberté de mouvement et les déplacements rapides sur les sentiers. Il sera essentiel de veiller à la qualité d'accroche de la semelle externe et des crampons pour éviter de glisser à haute vitesse et en descente notamment. Pour séduire les plus compétiteurs, depuis quelques années, les marques équipent certains de leurs modèles d'uneplaque en carbone. Celle-ci vous permet d'optimiser vos performances, grâce à un très bon retour d'énergie lors de la foulée.

Mais attention, prenons l'exemple d'une course de 35 kilomètres. Si elle n'est qu'une simple formalité pour les athlètes, elle s'avérera être une distance conséquente pour la personne qui démarre sur ce format. Elle n'utilisera donc pas les mêmes chaussures. En effet,35 kilomètres, bien qu'il s'agisse de trail court, cela peut s'avérer très long, surtout si le dénivelé s'invite à la fête. Le coureur qui prévoit de passer plusieurs heures sur les sentiers aura tout intérêt à choisir une chaussure plus confortable, dans le but d'atteindre son objectif sans encombre. Il veillera au bon maintien du pied, mais aussi à opter pour un bon amorti, afin de soulager ses articulations.

Les chaussures confortables pour les longues distances

Que vous soyez expert passionné ou que vous ayez pour objectif de terminer votre premier trail longue distance en pleine nature, le choix de votre chaussure sera important pour protéger vos pieds. En effet, en trail, plus les parcours sont longs, plus vous êtes susceptibles de vous tordre la cheville et de faire face à des chocs, plus particulièrement sur les sentiers montagneux accidentés.

Ainsi, le coureur que vous êtes devra porter une attention toute particulière au confort de la chaussure. Equipée de pare pierre, garante d'un bel amorti et d'un maintien optimal du pied, la bonne chaussure de trail longue distance vous aidera à donner le meilleur de vous-même et à réaliser vos objectifs.

Cependant, certains coureurs confirmés parviennent tout de même à courir relativement vite, même sur ce type de parcours. Une chaussure au poids et à l'amorti contenus sera intéressante pour faciliter la performance de votre foulée et garder un bon ressenti du terrain.

Un meilleur amorti pour l'ultra-trail !

En ultra-trail, les distances sont longues, très longues. D'un coureur à l'autre, le temps passé à parcourir les sentiers va du simple au double. En effet, sur l'UTMB (170 kilomètres pour 10 000 mètres de dénivelé positif), le premier coureur passe la ligne d'arrivée en moins de 20 heures, alors qu'il faudra près de 50 heures au dernier finisseur pour clôturer la course.

Mais ici, tout le monde est dans le même panier. Le nombre de paramètres pouvant influer sur les performances étant tellement important, même un coureur ou une coureuse élite n'est pas sûr de terminer la course. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, le choix d'une paire de chaussures adaptée est indispensable. En ultra, le confort du pied prime sur tout le reste. Préférez une chaussure plus lourde, mais plus robuste, dont les crampons vous donne une bonne accroche et un amorti doux, pour espérer minimiser l'impact d'un tel événement sur votre métabolisme.

Enfin, il serait inconscient de prendre le départ d'une telle course sans avoir essayé et utilisé ses chaussures sur quelques sorties au préalable, afin d'éviter les gênes et les ampoules qui pourraient mettre fin au rêve d'une vie après quelques kilomètres seulement.

Remarques : notez que les chaussures de trail peuvent être de très bonnes chaussures de randonnée pour le marcheur en quête d'une chaussure pour réaliser un trek par exemple. Dotée de la même accroche qu'une chaussure de trek classique, elles ont l'avantage d'être plus légères, pour avaler plus facilement les kilomètres. En revanche, puisqu'elles sont basses, elles n'auront pas les mêmes qualités de maintien de la cheville.

Montagne ou plaine : quel est mon terrain de jeu ?

Le type de sentier sur lequel vous avez l'habitude ou envisagez d'évoluer sera également l'un des facteurs qui guideront votre choix.

En montagne

Si votre pratique du trail se fait en montagne, la grande diversité du terrain vous obligera à envisager une chaussure au meilleur rapport accroche/légèreté/amorti/robustesse possible. En effet, sur les singles de poussière compact propices à la vitesse, vous aimerez porter une chaussure légère et proche du sol. Mais le passage du prochain sommet se faisant à travers un perrier aux obstacles pointus, vous apprécierez l'alliance d'une adhérence fiable et d'un maintien efficace du pied.

En plaine

En plaine, l'approche est différente et le terrain plus monotone vous laissera plus libre dans le choix de votre chaussure. Attention tout de même, si vous êtes amenés à parcourir des sentiers forestiers et les terrains gras, faites le choix d'une chaussure suffisamment cramponnée pour anticiper les accidents et garder le contrôle dans toutes les conditions.

Quelle chaussure pour un trail urbain ?

Enfin, de plus en plus en vue ces dernières saisons, le trail urbain séduit chaque saison un nombre grandissant d'hommes et de femmes des villes en quête d'un bol d'air frais. Alternance de sentiers en nature et de macadam, cette pratique vous oblige à faire le choix d'une chaussure de trail hybride, se rapprochant fortement d'une chaussure de route. Si vous voulez en savoir plus sur ce type de produit, contactez nos experts en magasin. Eux-mêmes pratiquants, ils se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Les critères à prendre en compte

Le drop

Le drop correspond à la différence de hauteur entre le talon et l'avant-pied sur une chaussure. Par exemple, une chaussure avec 24 mm au talon et 20 mm à l'avant-pied aura un drop de 4 mm.

Selon votre niveau, il faudra choisir un drop adapté. Entre 8 et 12 mm pour les débutants et moins de 8 mm pour les plus expérimentés. Il faut bien prendre en compte qu'un changement de drop trop important peut avoir un impact sur vos muscles et vos articulations.

Drop chaussure trail

L'amorti de la chaussure

L'amorti de la chaussure en trail est un critère qu'il est important de prendre en compte. Non seulement pour votre confort, mais aussi pour anticiper d'éventuelles blessures. Tout d'abord, c'est le gabarit qui dictera votre choix. Un coureur léger pourra avoir un amorti moindre qu'un coureur un peu plus lourd qui devra plus s'orienter vers une chaussure avec un gros amorti. Si ce dernier possède de la technique, il pourra s'il le souhaite courir avec une chaussure avec moins d'amorti.

La distance et le type de terrain influeront également sur le niveau d'amorti à envisager. En trail running, plus les trajets s'allongent et plus les terrains sont accidentés, plus les articulations sont misent à rude épreuve. Un amorti conséquent sera indispensable pour épargner vos genoux des conséquences parfois douloureuses des chocs et vibrations.

Enfin, votre type de foulée influera également sur vos besoins. Une attaque talon devra davantage être protégée qu'une attaque pointe, moins traumatisante.

L'accroche

Une bonne accroche est primordiale en trail. Sur terrains gras comme secs, votre chaussure devra vous conférer une adhérence optimale pour garder une foulée sereine et une bonne stabilité en toute circonstance. Sur les sols gras et boueux, le choix d'une chaussure à gros crampons sera indispensable. Au contraire, sur les sols compacts et poussiéreux, un modèle de chaussures aux crampons plus petits et plus nombreux est à privilégier.

Le maintien

Puisque le trail running se pratique exclusivement en plaine nature, la qualité du sol est bien souvent aléatoire. De ce fait, il est très important de s'assurer du bon maintien de pied à l'intérieur de la chaussure, afin de garder un maximum de confort. Au niveau du talon, notamment, les chaussures de trail des fabricants sont renforcées et plus rigides, pour le protéger des impacts.

Le maintien peut également se mesurer grâce à l'efficacité du système de laçage. Chez Salomon par exemple, le laçage facile "quicklace" vous permet de réajuster en un geste le serrage, afin de garder vos pieds maintenus tout au long de votre sortie. Ailleurs, d'autres fabricants comme La Sportiva utilisent le système Boa. En vissant ou dévissant la molette de serrage, vous modifiez rapidement votre degré de confort.

Le niveau de protection

Si les montagnes sont votre jardin, vous êtes souvent amenés à évoluer sur des terrains techniques et accidentés. Dans ce cas, les projections de pierres et les chocs éventuels sont monnaie courante. Le coureur ou la coureuse de trail devra donc veiller au niveau de protection de la chaussure de running qu'il envisage d'acheter.

Alors que les chaussures destinées à la performance et à la vitesse seront logiquement plus légères et moins protectrices, celles pensées pour les longues sorties seront équipées de pare-pierres efficaces, à l'arrière et au niveau de la pointe de la chaussure de trail, vous épargnant ainsi les conséquences douloureuses d'un choc accidentel.

La semelle intérieure

Afin d'optimiser le confort d'utilisation des chaussures pour les traileurs, des marques comme Sidas ou Superfeet conçoivent des semelles indépendantes, à glisser dans vos chaussures. Pensées pour apporter plus d'aisance dans l'effort aux formes de pieds les plus diverses, elles s'adaptent parfaitement à votre morphologie. Chacune à leur niveau, des plus basiques aux plus sophistiquées, elles vous apportent rebond, amorti et soutien lors de vos runs.

La semelle extérieure

C'est l'une des caractéristiques les plus importantes en trail. La semelle extérieure de votre chaussure va de pair avec l'accroche, car avoir des crampons sur terrain gras c'est bien, mais des crampons qui restent en bon état, c'est encore mieux. De nos jours, les fabricants de l'industrie du trail ont bien compris l'intérêt de s'entourer des meilleurs pour concevoir des produits à la hauteur des exigences du terrain.

C'est pourquoi l'on voit fleurir des partenariats avec les marques Vibram ou encore Michelin, expertes en matière de technicité. Il naît de ces alliances des semelles au rapport accroche/longévité exceptionnelle.

Chaussure trail semelle

Répondre aux bonnes questions

Lorsque l'on est à la recherche d'une chaussure de trail, on doit avant tout se poser les bonnes questions. Rassurez-vous, ici, on y répond pour vous. Distance, surface de course, saisonnalité, on analyse pour vous tous les paramètres à intégrer dans la balance !

Quelle chaussure pour quelle saison ?

Respirabilité en été

L'été sur les sentiers rime avec chaleur et transpiration. Et en trail running, la transpiration des pieds peut être un véritable problème, remettant en cause le confort d'utilisation du sportif. Pour ainsi dire, une chaussure qui ne respire pas peut-être la cause de frottements désagréable, et à terme, dangereux de par les brûlures qu'ils occasionnent. De plus, la transpiration fait glisser votre pied au sein même de la chaussure. Plus qu'inconfortable, ce problème remet en cause le bon maintien du pied et de la cheville.

En été, favoriser donc une chaussure qui respire. En plus d'être plus légère, elle laissera s'évacuer la transpiration, et séchera rapidement.

Chaussure trail imperméable

Imperméabilité en hiver

L'hiver est une autre paire de manches. Effectivement, il vous faudra garder vos pieds à l'abri du froid pour ne pas faire de votre sortie un calvaire. Les marques de trail conçoivent aujourd'hui des membranes imperméables qui vous aident à rester au sec par temps humide et froid. Parmi elles, la membrane Gore-tex est sûrement celle au rapport respirabilité/imperméabilité le plus performant du marché. Il faut bien prendre en compte que la chaussure n'est pas complètement étanche et qu'un peu d'humidité peut apparaître à l'intérieur à cause de la transpiration et aussi à cause de l'eau qui peut passer au-dessus de la tige de la chaussure.

Quelle chaussure en mi-saison ?

À la mi-saison, et particulièrement en montagne, les conditions météorologiques peuvent varier d'un extrême à l'autre en l'espace de deux jours. Ainsi, à une belle sortie ensoleillée sur sentier sec, peut s'en suivre un entraînement pluvieux, voir neigeux, rendant le sol gras et glissant. Même si une chaussure polyvalente pourra souvent suffire, la meilleure option reste d'investir dans deux paires de chaussures de trail. L'une, légère et respirante lorsque le soleil brille, l'autre imperméable quand le temps se gâte. En somme, plus de mauvaise surprise et un plaisir intact à chaque course !

Pour aller plus loin...

Quand changer de chaussures de trail ?

Le moment idéal pour changer de chaussures de trail dépend de divers facteurs, tels que la fréquence d'utilisation, la distance parcourue, le type de terrain, votre poids et même la manière dont vous frappez le sol en courant. Cependant, voici quelques signes courants indiquant qu'il est peut-être temps de remplacer vos chaussures de trail.

Usure de la semelle extérieure

Si la semelle extérieure présente des signes d'usure excessive, tels que des zones lisses ou des parties déchirées, cela peut affecter l'adhérence et la traction de la chaussure.

Perte d'amorti

Les chaussures de trail perdent progressivement leur capacité d'amortissement avec le temps. Si vous commencez à ressentir davantage les chocs et les impacts, il est peut-être temps de changer de chaussures.

Déformation de la semelle intermédiaire

Si la semelle intermédiaire semble tassée, aplatie ou déformée, cela indique une perte d'amorti et de soutien, ce qui peut entraîner des problèmes tels que des douleurs articulaires ou musculaires.

Blessures récurrentes

Si vous commencez à ressentir des douleurs ou des blessures récurrentes pendant ou après vos courses, cela peut être un signe que vos chaussures ne fournissent plus le soutien adéquat.

Changements dans la sensation de la chaussure

Si vous remarquez des changements dans la façon dont les chaussures se sentent pendant la course, comme des points de pression inhabituels ou des frottements, cela peut indiquer que les chaussures ne conviennent plus correctement à votre pied.

Une distance significative parcourue

En règle générale, les chaussures de trail ont une durée de vie de 500 à 800 kilomètres. Si vous avez parcouru une distance importante dans vos chaussures actuelles, il est probablement temps de les remplacer.

Il est essentiel de rester attentif à ces signes et de ne pas attendre que les chaussures soient complètement usées avant de les changer. Courir avec des chaussures usées peut augmenter le risque de blessures. Si vous êtes un coureur régulier, tenez un journal de vos courses et remplacez vos chaussures en fonction de la distance parcourue plutôt que de la durée écoulée depuis leur achat.

Quelle est la meilleure marque de trail ?

S'il est parfois difficile de discerner les bons et les mauvais produits sur le marché, et parce que nos valeurs nous poussent à vous proposer le meilleur équipement, sur Glisshop, nous référençons pour vous les chaussures de trail les plus performantes, issues des marques les plus reconnues dans leur domaine. En plus d'elles, vous retrouverez sur notre boutique en ligne, tous les accessoires pour chaussures nécessaires pour prendre soin d'elles et les garder plusieurs saisons. N'attendez plus !

Chaussure trail